Faut-il acheter sa voiture d’occasion auprès d’un particulier ou d’un professionnel ?


Acheteur qui conclue l'achat de sa voiture d'occasion avec un vendeur professionnel

L’achat d’une voiture est un acte loin d’être anodin, étant donné les sommes dépensées. Pour faire des économies, il est possible d’acheter une voiture d’occasion plutôt qu’une voiture neuve. Mais dans ce cas, un autre choix se pose : faut-il acheter sa voiture auprès d’un professionnel ou d’un particulier ? Ces deux options présentent chacune des avantages et des inconvénients. À vous de voir sur quels points vous souhaitez mettre l’accent.

Critère n°1 : votre niveau en mécanique

Si vous êtes ou si vous devenez propriétaire d’une voiture, vous allez forcément devoir vous confronter à un problème mécanique à un moment ou à un autre. Si changer une ampoule grillée est faisable pour à peu près tout le monde, les choses deviennent nettement plus compliquées quand le moteur est en panne.

Or, forcément, une voiture d’occasion est plus susceptible de rencontrer des (petits) problèmes de fonctionnement qu’une voiture neuve. Si vous vous y connaissez bien en mécanique, vous pouvez donc tout à fait acheter votre voiture auprès d’un particulier. Par contre, si vos connaissances se limitent à vérifier le niveau d’huile, mieux vaut passer par un professionnel.

En général, les voitures d’occasion vendues par des professionnels bénéficient d’une révision avant d’être mises en vente. Une garantie peut également être proposée pour couvrir une éventuelle panne dans les mois suivant l’achat.

Jeune femme qui appelle une dépanneuse pour sa voiture d'occasion en panne

Critère n°2 : votre budget

Quelle que soit la solution choisie, acheter une voiture d’occasion dans la Manche (ou dans n’importe quel département) revient moins cher que d’acheter une voiture neuve. Les prix restent toutefois assez différents entre les particuliers et les professionnels.

Chez les professionnels, il faut bien comprendre comment les choses fonctionnent. Pour pouvoir vous vendre une voiture d’occasion, le concessionnaire doit tout d’abord racheter ce véhicule auprès d’une autre personne. De plus, avant d’être vendue, la voiture va nécessiter l’intervention de plusieurs personnes : le garagiste qui va faire la révision ; le vendeur qui va vous la vendre, etc. Le prix de vente final de la voiture doit donc permettre de faire une marge sur le prix d’achat ET de couvrir les salaires et commissions des personnes qui sont intervenues. C’est pour ça qu’en général, les voitures d’occasion vendues par des professionnels sont plus chères que celles vendues par des particuliers.

Attention toutefois aux fausses bonnes affaires ! Si une petite annonce postée par un particulier vous semble trop alléchante, c’est probablement qu’il y a anguille sous roche. Vérifiez bien l’état de la voiture, le kilométrage (qui peut être trafiqué) ainsi que les papiers du véhicule (carnet d’entretien, procès-verbal du contrôle technique, factures des réparations, etc.).

Critère n°3 : la facilité des démarches

Acheter une voiture d’occasion implique de nombreuses démarches administratives, qui peuvent parfois être un vrai casse-tête :

  • Récupérer le certificat d’immatriculation du véhicule ;
  • Remplir le certificat de vente ;
  • Demander un certificat de situation administrative ;
  • Vérifier le procès-verbal du contrôle technique ;
  • Faire une demande de certificat d’immatriculation ;
  • Souscrire une assurance auto.

Avec un particulier, impossible de passer outre ces formalités. Sans cela, vous risquez fort de vous faire arnaquer.

Par contre, en passant par un professionnel, comme un concessionnaire de voitures d’occasion dans le Morbihan par exemple, vous n’aurez pas à vous occuper de toutes ces formalités. Vous bénéficierez également d’une meilleure protection en cas de litige, si votre véhicule rencontre des problèmes après son achat. Auprès d’un particulier, vous pourrez plus difficilement obtenir réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *